Création entreprise en Espagne

Cinquième puissance économique européenne, l’Espagne a toujours axé sa politique économique sur le commerce extérieur et lancé une politique budgétaire et monétaire dans la vocation de lutter contre le chômage et l’inflation. Ce pays se distingue par ses industries de pointe et l’expansion immobilière. Le secteur tertiaire et le secteur secondaire représentent 96% du PNB.

Pourquoi choisir l’Espagne pour créer sa société ?

Création entreprise en EspagneÉtant l’une des principales juridictions formant l’Union Européenne, l’Espagne bénéficie de l’accès au financement et subventions distribuées par les programmes européens pour les sociétés. Ainsi, la création d’entreprises y est fortement recommandée et encouragée. En effet, l’Espagne bénéficie d’une ouverture historique vers les immenses marchés de l’Amérique Centrale et l’Amérique du Sud, liés avec Madrid via de nombreux accords et conventions, facilitant les échanges économiques et financiers. En outre, l’Espagne propose des avantages fiscaux très intéressants pour les dirigeants d’entreprise.

Le système de la fiscalité espagnole

Parmi les pays d’Europe, la fiscalité est parmi les plus avantageuses en Espagne. En effet, les entreprises établies sur le sol espagnol ne sont soumises ni à l’imposition forfaitaire annuelle, ni à la taxe professionnelle. Le seul impôt à charge est l’impôt sur les sociétés. Mais le montant de ce dernier est encore parmi les plus bas des pays de l’Union Européenne. Si votre chiffre d’affaires ne dépasse pas 8 millions d’euros, le montant prélevé sur votre société est de 30%.

Le régime fiscal espagnol est très attractif, dans la mesure où les sociétés pourraient même bénéficier jusqu’à une exonération de 50% sur l’imposition des sociétés.

Ceux qui vivent hors de France bénéficient d’un délai spécifique pour déposer leur déclaration de revenu. Cette opération peut être accomplie sur papier ou par Internet. La date limite pour un résident en Espagne est fixée au 30 juin.

Les types de sociétés espagnoles pour les investisseurs étrangers

Vous pouvez choisir entre plusieurs types d’entreprises en Espagne :

  • Une Société à responsabilité limitée ou sociedad limitada : le statut d’entreprise le plus courant des moyennes et grandes entreprises en Espagne, notamment pour les entreprises étrangères souhaitant s’implanter au pays ;
  • Une Société Anonyme ou SA ;
  • Une société en nom collectif ou société en commandite ;
  • Une propriété commune, c’est-à-dire deux propriétaires ou plus, avec responsabilité limitée ;
  • Une succursale ou un bureau de représentation.

Avantages de créer une société en Espagne

  • Pas de taxe professionnelle ;
  • Pas de taxe d’apprentissage ;
  • Pas d’Imposition Forfaitaire Annuelle (IFA) ;
  • Pas de taxe d’essieu sur les camions (sociétés de transport) ;
  • Impôt sur les sociétés 25 % n’excédant pas 8 millions d’euros ;
  • Actions pouvant être nominatives ou au porteur (SA) ;
  • Possibilité d’un seul actionnaire (SL et SA) ;
  • L’actionnaire peut être physique ou moral (SL et SA) ;
  • Charges Sociales à 30,6 % et de Gérance forfaitaire de 250€/mois uniquement ;
  • Remboursement de la TVA mensuel ou trimestriel (18 %) ;
  • Pas d’impôt sur la fortune, succession et donations…

Comment créer une société offshore en Espagne ?

Avant de créer votre entreprise, vous devez demander un numéro d’identification espagnol appelé NIE. Le document est fourni par l’ambassade d’Espagne de son pays de résidence. On doit faire la démarche avant d’arriver en Espagne. Il faut 8 semaines pour obtenir le numéro NIE, mais si vous le demandez en Espagne cela ne prend que 5 semaines. Mais il est possible de vous y prendre plus facilement, grâce aux conseils et à l’aide de spécialistes dans la création de sociétés offshore en Espagne. Ainsi, vous bénéficierez de services sûrs et impeccables. En effet, ces professionnels peuvent s’occuper de tout à votre place, sans que vous ayez à vous déplacer en Espagne.

Ainsi il appartient à ce prestataire spécialisé dans le montage offshore en Espagne, de constituer et d’administrer votre société offshore en Espagne :

  • Demande d’attribution de votre numéro fiscal.
  • Préparation des statuts notariés
  • Ouverture de compte bancaire et dépôt de capital.
  • Immatriculation au registre du commerce.
  • Numéro de TVA et d’employeur
  • Gestion administrative et comptable
  • Assistance clientèle à tout moment…

Sachez que certains prestataires proposent de créer des sociétés toutes faites ou ready made company, pour gagner du temps.